Image-empty-state.png

Interview de Claudine

60 ans

Parlez-moi de vous?

Je m’appelle Claudine. Je vais avoir 60 ans dans deux mois, je suis employée de mairie. J’ai une
fille d’une vingtaine d’années et je vis dans le sud de la France

Quelle est la femme que vous trouvez la plus belle ou que vous admirez le plus au monde ? À quel âge ?

L’actrice Monica Bellucci car, en vieillissant, je la trouve belle. Son visage n’est pas beaucoup marqué. Elle est pulpeuse (même si je préfère les femmes plus minces) et ne fait pas son âge. Pour moi, il est important de s’entretenir après cinquante ans et c’est important de ne pas être trop ridée.

Vous sentez-vous en accord physiquement et mentalement avec votre âge ?

Je n’ai pas l’impression d’avoir mon âge car je suis restée jeune d’esprit. Je pratique du sport et je
fais tout pour m’entretenir. Je suis mince et, physiquement, d’après ce que les gens me disent, je fais plus jeune que mon âge. Par conséquent, je reste jeune dans ma tête mais je sens quand même, par rapport à mon âge, que j’ai vieilli. J’approche de la soixantaine et cela me fait peur mais je me dis que cela est inévitable pour tout le monde. Jusqu’à cinquante-cinq ans, je ne me suis jamais trop préoccupée de mon âge mais, après, j’ai commencé à sentir que je vieillissais. Heureusement, je suis active et cela m’aide à me maintenir en forme. Je suis perturbée également en pensant que, dans quelques années, je serai en retraite, mais j’ai le sentiment que je pourrai un peu plus profiter de tout sans être stressée par le travail.

Quel challenge avez-vous ressenti à l’approche de vos 50 ans ?

Aucun, la cinquantaine est un cap à franchir car on sent que l’on commence à vieillir. Pourtant, on se rend compte après que c’est relativement jeune, surtout quand on approche de la soixantaine. Dans quelques mois, j’aurai soixante ans et je considère que ce cap est plus difficile à passer.

La ménopause ? Comment l’avez-vous vécu ? Est-elle une sorte de libération ?

Je l’ai mal vécue car j’avais de fréquentes bouffées de chaleur. Je transpirais beaucoup et j’avais toujours chaud. Je n’ai pas voulu prendre de traitement hormonal car j’avais peur du risque de développer un cancer du sein. J’ai une bonne forme physique ;  je m’entretiens et je fais du sport. Je ne mange pas énormément. Je suis mince et je n’ai pas pris du poids après la ménopause.

Que pensez-vous que les gens ou la société attend(ent) de votre âge et de votre genre ?

Je n’attache pas d’importance au regard des autres. Le principal pour moi est de me sentir en harmonie avec moi-même.  Je regarde de temps en temps des magazines mais je ne me laisse pas influencée par les tendances mode.

Avez-vous l’impression de vous améliorer en vieillissant  ou d’être plus en connexion avec vous-même avec le temps ?

Maintenant, je me sens plus en connexion avec moi-même et je m’accepte mieux. Auparavant,  j’étais mal dans ma peau et il y avait toujours quelque chose qui me contrariait concernant mon physique. Quand on est jeune, on a souvent des complexes, puis en vieillissant on relativise. En fait,  l’avantage de l’âge est qu’on s’accepte mieux avec les années.

Votre vision de la beauté change-t-elle au fil des années ? Comment choisissez-vous vos produits de beauté ?

Je ne me maquille pas beaucoup, pratiquement pas, même quand j’étais plus jeune. Je suis née à Madagascar et, pour moi, le maquillage n’est pas vraiment important. Je mets juste du fond de teint et du rouge à lèvres. Je ne suis pas trop sophistiquée par rapport au maquillage. Maintenant, je mets plus de fond de teint pour cacher mes tâches de vieillesse et uniformiser mon teint. Je maquille également mes sourcils au crayon car ils sont plus fins avec l’âge. Concernant ma tenue vestimentaire, quand j’étais plus jeune, je mettais des robes plus courtes. Puis en prenant de l’âge, je suis consciente qu’il faut faire plus attention à sa façon de s’habiller et que l’on ne peut pas porter n’importe quoi. Après, si une femme de soixante ans est belle, mince, et qu’elle souhaite se mettre une robe sexy, pourquoi pas. Pour mon travail ou pour sortir, je vais mettre une tenue habillée, un tailleur jupe ou pantalon, une robe, etc…  Par contre, dans la vie de tous les jours, je suis plutôt en tenue décontractée, jean ou autres, pour être à l’aise. Concernant les chaussures, je vais rechercher plutôt le confort. Je préfère mettre le prix et privilégier la qualité à la quantité.

Quel est selon vous vos meilleurs atouts ?

Mes mains car j’ai des doigts fins et longs, ainsi que mes cheveux, même s’ils sont moins beaux qu’avant. Auparavant, j’avais une belle chevelure épaisse, mais, avec le temps, je perds un peu mes cheveux. Je fais des traitements pour les fortifier. Pour camoufler mes cheveux blancs, je dois faire des couleurs. J’y suis obligée même si cela les fragilise un peu.

Est-ce que vous avez des problèmes de beauté particuliers avec le temps ?

Oui, j’ai des tâches pigmentaires sur la peau et j’utilise un fond de teint pour les camoufler. Sinon, je n’ai pas beaucoup de rides. Chaque matin, je mets une crème nourrissante sur mon visage et un peu de fond de teint. Avant je n’entretenais jamais ma peau, j’ai commencé à la soigner quand j’ai passé l’âge de cinquante ans. J’en ai pris conscience en lisant les magazines qui donnaient des conseils pour embellir sa peau. Généralement, je passe quinze minutes par jour pour prendre soin de moi.

Comment choisissez-vous vos produits de beauté ?

Auparavant, j’utilisais toujours une marque américaine. J’aime bien acheter toujours le même produit quand il me satisfait. Maintenant, en général, je prends la marque « Dior » pour le fond de teint et la marque « L’Oréal » pour mon rouge à lèvres.